jeudi 16 novembre 2017

Belacide - Un Art Silencieux (Album)

Après l'agréable surprise de son premier album sorti l'année dernière, Belacide nous invite une nouvelle fois dans les méandres de sa pop ingénieuse et nuageuse dans Un Art Silencieux, son nouvel album.
Toujours entre pop lo-fi et petits sons électroniques, dissonances et harmonies, Bertrand Régis décline ses humeurs sous différentes énergies. La chansons Ta Célébrité présentée dans le volume 5 des compilations You Don't Have To Be Fashionable y est retaillée, boîtes à rythmes, guitares et mélodicas s'y entrechoquent comme sur J'ai Rêvé et font partie des rencontres incongrues aimées du musicien qui s'est peut-être une nouvelle fois entouré d'amis.
Un drapeau levé comme une victoire ou une conquête dans un bleu glaçant.


After the pleasant surprise of his first album released last year, Belacide invites us again in the meanderings of his ingenious and cloudy pop music in Un Art Silencieux, his new album.
Always between lo-fi pop and little electronic sounds, dissonances and harmonies, Bertrand Régis develops his moods over different energies. His song Ta Célébrité presented in the 5th volume of You Don't Have To Be Fashionable compilations has been retrimed, drum machines, guitars and melodicas bump into each other as on J'ai Rêvé and are part of the incongruous encounters loved by the musician who maybe surrounded himself with friends again.
A flag raised as a victory or a conquest in a freezing blue.

Écouter et Acheter // Listen to and Buy Un Art Silencieux


lundi 6 novembre 2017

Sahara - Colibris (Album)

Les colibris sont-ils ces petits détails qui fourmillent dans les tourbillons sonores de Sahara ? Si on s'en réfère à la chanson ils ont pour but de nous faire voyager, traversant des paysages de jeunesse et romantisme, bruitistes et psychédéliques, qui dégagent un bras de la scène pop francophone actuelle aux chambres souvent trop bien rangées.
Le quatuor français guidé par le chant de Blandine Millepied, à la guitare aussi, et la basse fretless de Jeremy Lacoste souffle une pop surprenante et puissante emportant superbement un peu de Mercury Rev, Grizzly Bear, Olivia Tremor Control ou encore Stereolab ainsi que des petits détails peut-être issus d'une certaine variété (80/90), de la musique brésilienne aussi et sélectionnés avec exigence.


Are hummingbirds these tiny details that swarm in Sahara's sound whirlwinds? If we refer to the song they aim to make us travel through psychedelic and noisy landscapes of youth and romanticism that free an arm from the actual francophone pop music scene of which rooms are too often well ordered.
The french quatuor guided by the voice of Blandine Millepied, also playing the guitar, and the fretless bass of Jeremy Lacoste blows a surprising and powerful pop music superbly taking a bit of Mercury Rev, Grizzly Bear, Olivia Tremor Control and also Stereolab as well as maybe little details from "variété" from the 80/90's, brazilian music also and selected carefully.

Écouter et Acheter // Listen to and Buy Colibris

Sahara on facebook


jeudi 26 octobre 2017

Tom O.C Wilson - Tell A Friend (Album)

Tom O.C Wilson continue son bonhomme de chemin abandonnant au passage son pseudo, Freeze Puppy, qu'il a revêtu pendant de nombreuses années et accueillant la compagnie de musiciens en renfort depuis son précédent album The Night Attendant. Tell A Friend renoue avec les compositions espiègles dans la continuité d'Animation, chef-d’œuvre de la pochette surprise, en poussant la chansonnette sur des formats plus longs et avec une affirmation prononcée de son style unique.
C'est aussi un disque qui demande de l'attention mais contrairement à d'autres œuvres à l'architecture complexe il s'apprivoise très rapidement car si on peut avoir l'impression d'être un peu perdu aux premières écoutes, où que l'on puisse être, on se sent toujours bien, comme dans un labyrinthe où chaque couloir est un monde joyeux, amical et fascinant. Half Love en est un bel exemple, une merveille pop qui surpasse allègrement les classiques du genre.
Tell A Friend est clairement un album majeur de cette année qui réécrit la musique pop avec autant de talent et d'avant-gardisme que de prestigieux artistes tels que Robert Wyatt l'avaient fait auparavant en poussant toujours plus loin la réinvention.


Tom O.C Wilson goes merrily along giving up on the way his alias Freeze Puppy that he has been wearing for many years and welcoming the company of musicians as backup since his previous album The Night Attendant. Tell A Friend takes up again the mischievous compositions in the continuity of Animation, masterpiece of the party cone bag, singing a song in longer formats and with a strong assertion of his own unique style.
It's also a record that asks for attention but unlike other works with a complex architecture it becomes tame very quickly because even if we can feel a bit lost during the first listenings, no matter where we are we always feel good like in a labyrinth where each lane is a joyful world, friendly and fascinating. Half Love is a great example, a pop marvel surpassing blithely the genre classics.
Tell A Friend is clearly a major album of this year, rewriting pop musique with as much talent and avant-garde as prestigious artists such as Robert Wyatt did it before always pushing the reinvention further.

The Ones video
The Wagon audio

Acheter // Buy Tell A Friend

Tom O.C Wilson on facebook


lundi 23 octobre 2017

Jacob Faurholt - A Lake Of Distortion (Album)

Dans A Lake Of Distortion, Jacob Faurholt explore ses relations avec ses proches, ses peurs, sa musique et celle des autres, alternant entre chansons folk et pop alternative avec distorsion, forcément, optant pour une formule simple et directe, mais pas rentre dedans. La porte est restée ouverte aux invités venus partager l'aventure dont certains ont déjà été cités sur ce blog comme Soren Brothers (Man Meets Bear) et Claus Frøhlich (Younolovebunny).
C'est un bel et doux album très personnel faisant quelques clins d’œil à Daniel Johnston (Listening To Devil Town) et à la scène alternative US des années 90.

In A Lake Of Distortion, Jacob Faurholt explores his relationships with his relatives and friends, his fears, his and other's music, alternating between folk songs and alt-pop with distortion, of course, opting for a simple and direct but not agressive formula. The door has remained open to guests that came to share the adventure, some were already mentioned on this blog like Soren Brothers (Man Meets Bear) and Claus Frøhlich (Younolovebunny).
It's a beautiful and sweet very personal album winking at Daniel Johnston (Listening To Devil Town) and the US alternative scene of the 90s.

Écouter et Acheter // Listen to and Buy A Lake Of Distortion

Jacob Faurholt on facebook


jeudi 19 octobre 2017

Tampopo - Tampopo (EP)

Le danois Tampopo remplit son bandcamp depuis le mois de mars, c'est donc récent et comme je n'en ai pas encore parlé ici je vais commencer par son premier EP. Tout d'abord, ce projet de Kasper Clemmensen (The Glow Cats) tient son nom du film du même nom que je ne connais pas mais ça ne gênera pas ces quelques mots.
On a à faire dans cet EP à deux paires de chansons sous la barre des 3 minutes et parlant principalement de nourriture, peut-être une bonne bande son pour le déjeuner sauf que manger en bougeant et en chantant la bouche pleine n'est pas la meilleure idée donc mieux vaut se contenter d'écouter simplement. Les chansons de Tampopo trainent du côté de la-pop lo-fi qui file le sourire, les chœurs de G.U.R.P.S, les guitares de Pancake Tuesday qui a des airs de Dogbowl par moments font de cet EP un petit plaisir savoureux, du genre fait-maison.
La séance de dégustation s'achève sur un Skipper's Pipe pépère accompagné au mélodica, que demander de plus?

The danish musician Tampopo fills his bandcamp page since march, so it's recent and as i've not spoken about him here yet, i will begin with his first EP. First of all, this project of Kasper Clemmensen (The Glow Cats) is named after the movie of the same name that i have not seen but it won't bother these few words.
On this EP we deal with two pairs of songs under 3 minutes long each and mainly about food, maybe a good soundtrack for the lunch time except that eating while moving and singing with the mouth full is not the best idea so better content ourselves with simply listening. The songs of Tampopo hang around lo-fi pop that makes us smile, the chorus of G.U.R.P.S, the guitars of Pancake Tuesday which has some Dogbowl airs make this EP a little tasty pleasure, of the home-made kind.
The tasting session ends on an easy Skipper's Pipe with melodica, what more could you ask?

Écouter et Acheter // Listen to and Buy Tampopo

Tampopo on facebook


mardi 17 octobre 2017

John Davis & the Cicadas - El Pulpo (Album)

John Davis est revenu d'une longue absence en 2013, un retour plein de promesses : un album, Spare Parts, suivi quelques mois plus tard de l'annonce d'un projet qui le tenait à cœur. Il s'est penché sur le cas de l'industrie agro-alimentaire et s'est nourri de lectures. Enseignant, profitant des vacances scolaires pour y travailler, le projet aura finalement mis 4 étés avant d'éclore ce mois-ci sous le titre El Pulpo.
Le co-fondateur de The Folk Implosion s'est éloigné de la folk, du moins dans la forme, s'entourant de quelques musiciens et travaillant intensément avec le producteur Scott Solter pour sculpter les 13 titres, d'une durée moyenne légèrement inférieure à 6 minutes, de cet album. Comme une foule affairée ou une machine impitoyable, El Pulpo renferme une infinité de sons, de mouvements et autres informations grouillantes orchestrés avec une béatitude sortie tout droit d'un spot publicitaire déshumanisé. Mais c'est beau. Et fascinant.
Différents sujets interconnectés (avec les références bibliographiques pour la version CD) sont traités, du libre échange aux politiques plus favorables aux prisons qu'aux écoles en passant par la pollution des sols, avec autant de sérieux que de minutie dans les arrangements. C'est donc un gros travail qu'on mené John Davis et sa bande dans la réalisation du tentaculaire El Pulpo, un album pop et expérimental, original et sans futilités. Sortie prévue ce 20 octobre.


John Davis came back from a long absence in 2013, a return full of promises: an album, Spare Parts, followed a few months later by the announcement of a project that matters to him. He looked at the case of food-processing industry and fed himself with reads. Being a teacher he worked on it during school vacations and the project took finally 4 summers before hatching out this month under the title El Pulpo.
The co-founder of The Folk Implosion got away from folk music, at least in the form, surrounding himself with some musicians and working intensively with the producer Scott Solter to shape the album's 13 tracks with an average duration a bit under 6 minutes. Like a busy crowd or a ruthless machine El Pulpo holds an infinity of sounds, movements and other swarming informations orchestrated with a bliss straight from a dehumanized commercial. But it's beautiful. And fascinating.
Various interconnected subjetcs (with bibliographic references on the CD version) are addressed, from the free-market to the politics more favourable towards prisons than schools by the way of ground contamination, with as much seriousness as meticulousness for the arrangements. So it's an important work that John Davis and his band led in the realisation of the sprawling El Pulpo, an experimental and pop album, unique and without any futility. Release planned this october 20th.

Écouter et Acheter // Listen to and Buy El Pulpo

John Davis on facebook


mercredi 4 octobre 2017

Kou Keri Kou - Kou Keri Kou (Album)

Quand vous appuyez sur le bouton magique tout se colore et vous accueille d'un sourire mélodieux. Certes les pensées que Kou Keri Kou secoue en pivotant ne chantent pas le tout-va-bien mais prennent une tournure optimiste sous les rubans entortillés aux couleurs vives, flottant dans leurs airs estivaux.
Les 5 barcelonais ont mélangé les genres jusqu'à arriver à une sorte d'afro-pop indé et espagnole éloignée des délires tropico-synthétiques de vacanciers en chemise à fleurs soucieux d'être à la pointe de la tendance musicale. Dans ce premier album, le soleil n'est pas en carton, les danses guitaristiques et les bouquets rythmiques traduisent un plaisir de jouer ensemble auquel la voix et les cuivres se laissent entraîner.


When you press the magic button everything gets coloured and welcomes you with a melodious smile. Admittedly the thoughts that Kou Keri Kou shakes spinning don't sing the everything-is-fine but take an optimistic turn under the twisted ribbons of bright colours floating in their summer-like airs.
The 5 musicians from Barcelona have mixed the genres until getting a kind of indie and spanish afro-pop away from the synthetic tropical delirium of some holiday-makers with flower-printed shirts concerned about being at the top of the musical trend. In this first album the sun is not made of cardboard, the guitaristic dances and the rhythmic bouquets convey a joy of playing together to which the voice and brass get dragged into.

Écouter et Acheter // Listen to and Buy Kou Keri Kou

Kou Keri Kou on facebook